Expérience insolite, le shooting photo

Expérience insolite, le shooting photo

Expérience insolite !

 

29680823_1816388888657890_1983057744_o

Introduction à l’insolite par du basique

 

Quand on est backpacker (voyageur sur les routes), le moyen le plus simple de trouver des informations pour le boulot, prendre un verre avec des inconnus ou encore trouver un logement, c’est d’être sur le groupe Facebook de la ville où l’on se trouve.

Pourquoi vous raconter ça ? Car aujourd’hui j’ai envie de vous parler de ces expériences insolites que l’on peut vivre, si l’on sait voir les opportunités qui nous entourent !

 

Un peu de moi (promis je vais vous faire réfléchir un peu)

 

Etant à Perth, je me suis inscrite à Perth Backpacker. J’étais préparé à avoir une flopée de notification, je n’étais donc pas étonné d’en recevoir autant, forcément on est pas intéressé par toutes les notifications ! Mais par moment on y trouve des perles.

 

IMG_20180221_230807_134

 

Il y a dix jours un poste proposé à qui voulait bien de faire des photos pour un photographe qui a besoin de faire un portfolio. Me voilà en train de me dire que moi, je voudrais bien avoir un shooting photo.

 

La réalité des voyages solo

 

Quand on voyage seule, il est difficile d’avoir des photos sympas de soi autre que les selfies !

 

29527429_1816389141991198_702643722_o

 

Bref prise de contact téléphonique. On va faire le shooting à la plage, j’ai besoin d’une robe, d’une tenue standard, d’un maillot, de lunettes de soleil et d’un chapeau.

Si je pouvais, il aimerai bien avoir un groupe de personnes à photographier. Demande implicite : trouver des amis qui voudrait faire ça avec moi !

Se mettre en quatre pour un projet qui te tiens à coeur

 

Pour ma part un peu naïve, je me dis que je vais pouvoir demander à mes potes du coin et qu’ils vont dire oui ! Avec proposition de photos gratuite c’est une évidence !

Alors il y a celle qui me dis no way, je ne veux pas qu’on me prenne en photo.

Celle qui me regarde avec des yeux de merlans fris. Mais mais mais fait attention on va te vendre. C’est du trafic d’humain ! (J’avoue que j’ai bien ris)

Et les autres qui ont juste dis qu’ils n’étaient pas disponibles.

Alors me voilà ready pour y aller seule.

 

29680989_1816388861991226_1656201136_o

 

Le jour J

 

Rendez-vous pris pour 11h à la gare.

Moi – souvent en avance.

Lui – a pris le mauvais bus, 30 minutes de retard.

Une relation qui commence pas très bien.

Objectif – Atteindre la plage de Cottesloes

Me voilà en train de poser habillé en short, chemise de bucheron avec la casquette Australienne.

Puis en robe marnière !

Lui – Est-ce que tu veux aller dans l’eau avec ta robe ?

Moi – Bah pourquoi pas (heureusement j’ai de quoi me changer)

 

29405001_1816388438657935_1917526045_o

 

C’est rigolo de poser mais quand le vent se lève et que tu as froid mais que tu dois continuer à sourire bah c’est plus compliqué quand même !

Lui – time for the bikini

Moi – Let’s do it

 

29513579_1816388881991224_1591840164_o

 

Je lui avais dit que je ne voulais pas de photo sexy.

J’ai fait confiance et j’ai pris la pause. Me suis mise dans l’eau, roulée dans le sable (pour info ça ne m’arrive jamais, je n’aime pas la sensation du sable mouillé qui reste collé sur toi). Me suis battu avec les vagues pour rester à hauteur.

Bref j’ai fait le boulot de modèle !

 

received_1803076626655783

La réalité

 

2 heures après, on ne le croirait pas mais j’étais exténuée. Mais franchement mon photographe a été bon ! J’ai de belles photos !

Et lui de me dire on remet ça quand tu veux ! (Tu crois que c’est pour me revoir en bikini ?) et si tu en as envie je peux t’introduire dans le monde des modèles.

Il a 19 ans, il s’appelle Abdul et il est Pakistanais. Et je ne regrette pas d’avoir fait un shooting photo avec lui.

Je ne sais pas si j’en referais un (ça fait un peu égoïste toutes ces photos de moi).

Mais je suis contente d’avoir su prendre cette opportunité au vol. Une expérience qui restera insolite pour moi ! Je n’ai rien payé, ça m’a pris quelques heures, j’ai rigolé et profité de la vie.

 

received_1803078763322236

 

Je ne regrette pas mon choix de faire confiance au destin.

Et vous quels sont les moments insolites qui vous ont marqué ? Qu’elles sont les opportunités autour de vous que vous arrivez à prendre au vol ?

 

Camille

 

Un merci spécial à Abdul
Pour ceux sur Perth et qui veulent des photos le crédit photo à Abdul !!

Fb contact : Abdul Qadir Kamdar
Instagram : @justcallme_aq

Oser être soi !

Oser être soi !

DSC_0414

 

On m’a proposé de faire un article en partenariat, je fais partie du carnaval d’article ! Un carnaval d’articles est un événement inter-blogueurs pour lequel tous les blogueurs qui veulent participer, écrivent un article autour d’un thème donné ! ici Oser être soi
J’avoue que j’ai bien failli m’enfuir tellement je n’avais pas la force de regarder ces trois mots en face.
Puis je me suis dit que de les fuir n’allait pas m’aider du tout.

Parce qu’aujourd’hui, tout le monde est à la recherche de soi, être soi tout en respectant l’autre, être soi en étant différent des autres, accepter sa différence…

Mais au final c’est quoi « Oser être soi » ?

Rapide tour par le petit Larousse :

Oser : Avoir la hardiesse, le courage, l’audace de faire quelque chose. Avoir le front, l’impudence de faire quelque chose. Tenter hardiment quelque chose. Risquer.
Avec cette définition on ressent une tension. Il est difficile d’arriver à être soi même.

Soi (de soi-même) : est un pronom utilisé pour parler d’une seule et même personne en excluant les autres.

Je ressens une énergie agressive sur ces deux définitions.
En effet, on peut vivre une lutte de tous les jours pour atteindre cet objectif : « être soi même » !

Pour ma part, la difficulté se place dans le fait que finalement je ne sais pas qui je suis ou plutôt qui je veux être. Comment fait-on lorsqu’on grandit dans une famille avec ces schémas bien particuliers, puis qu’on rencontre, les études et le travail, de nouvelles façons de faire, de penser et d’être ? Je ne me souviens pas avoir appris comment faire pour comparer mes valeurs à celles des autres sans faire un jugement brutal. OUI/NON ou J’AIME/J’AIME PAS Les années passent et le désir de vouloir être à l’image des gens qui nous entourent, ou celui de répondre aux attentes que nous pensons qu’ils ont vis-à-vis de nous s’accroit. Alors que moi, je souhaiterais plutôt qu’il diminue !

Quel chemin difficile !

J’ai toujours eu envie de faire bien, de faire plaisir, et en même temps le sentiment de ne pas être à ma place. Les services que je choisissais de rendre pour faire plaisir, sans que personne ne me le demande d’ailleurs, me prenaient beaucoup d’énergie et me procuraient le sentiment de ne pas pleinement être à ma place.
Ngauruhoe - Tongariro

 

Puis j’ai appris qu’il y avait une personne avec qui je vivrai toute ma vie. Une personne qui, si elle est déçue, ne pourra pas changer son passé, ne pourra pas modifier son ressenti. Elle devra vivre avec son insatisfaction, avec le vide que cela crée.

Et cette personne c’est MOI-MEME !

DSC_0536

Etre soi en TOUTES circonstances !

Alors aujourd’hui, je continue de faire plaisir aux autres mais en premier lieu je pense à moi ! Qu’ai-je envie de faire ? Pourquoi ?
Ce n’est pas de l’égoïsme, c’est une façon de me respecter et de me dire « je t’aime » de manière bien plus cohérente que lorsque je fais quelque chose qui va contre mon désir ou mon besoin.
Je suis partie de France en août 2015, j’avais envie d’aventure, soif de nouveauté. Je suis partie à deux et quatre mois plus tard je me suis retrouvée seule.
J’avais le choix entre : rentrer auprès de ma famille et de mes amis ou continuer mon voyage pour me découvrir, vivre mes expériences.
Ma route, mon chemin m’ont emmenée loin de la France. Et ça ne veut pas dire pour autant que c’est toujours facile et que je ne regarde que mon nombril !

Pour moi, « oser être soi » c’est se respecter en premier pour pouvoir ce regarder dans la glace sans regret !
Si ce sujet vous intéresse vous pouvez aller voir les autres blogs de ceux qui ont participé à ce carnaval d’article.

Organisé par Gaëlle que vous pouvez suivre ici, elle va regrouper tout les articles dans CET article , allez y faire un tour !

30 years old !

Aujourd’hui j’ai 30 ans !

Today I am 30 years old !

J’avais envie de faire un bilan de tout ce que j’avais fait !!!

I wanted to make a history of what I did !
Guadeloupe 2014

(suite…)

Ce qui a changer !

Cela fait plus de trois mois que je suis sur les routes de Nouvelle-Zélande.

Alors qu’est ce qui a changer pour moi ?

Je n’aurais jamais imaginer ça mais je ressens déjà le changement sur certaines choses !

Et ça c’est impressionnant !

 

  • Je parle de mieux en mieux anglais !!
  • Je suis capable de faire des grosses randonnées sur plusieurs jours, (j’en faisait avant mais quand même je m’étonne moi même ! Je suis une fille de la ville !)
  • Je me suis mise à la course à pied (à peu près tout les 3 jours !)
  • Jusqu’à mon boulot en usine je faisait des exercices de workout tous les jours (maintenant c’est plus en pointillé mais je continue toujours)
  • Suis capable d’acheter une voiture seule ! Et du coup de conduire longtemps (je n’ai jamais vraiment conduit en France, plus simple d’être passagère !)
  • Capable de trouver du boulot en usine de kiwi et monter en responsabilité.
  • Alors qu’avant je me réveillais en 25 minutes (douche, sèche cheveux, petit dej, et tout ce que l’on doit faire le matin) avant d’aller travailler, maintenant je suis rarement prête sans minimum 1 heure pour me réveiller ! Bizarre mais pas forcément désagréable.
  • Je fais 10 minutes d’apprentissage de vocabulaire d’anglais tout les matins.
  • Je me remets à faire de la cuisine pour le plaisir de partager (un gâteau par exemple) ou bien juste pour moi ! Pas trop quand même !
  • Je fais de nouvelles connaissances, avec qui j’aurais plaisir à garder contact !
  • Je me suis mise à écrire régulièrement pour le plaisir et pas juste pour ce blog.
  • J’ai fait du stop pour la première fois de ma vie !
  • J’organise mon quotidien de tel sorte qu’il me satisfasse et non plus seulement qu’il soit subis.
  • Je prend le temps !

 

Pour ceux qui ne veulent que du divertissement désolé ! Mais ici c’est aussi mon pense bête, ma façon à moi d’avancer !

Alors j’espère que vous reviendrez par ici !

Pep’s