Dans cet article vous allez me suivre sur les destinations que l’on a fait sur nos week end.

Sur les quatre semaines où nous sommes restés nous étions avec les jeunes en semaine, et le weekend, partis en voyage à la découverte du pays.

Phnom Penh

 

Le premier weekend, nous avons découvert Phnom Penh avec le Musée du Génocide à Phnom Penh – Tuol Sleng, (ancien lycée français devenu prison pour les khmer rouge) mais aussi ces marchés de tissus pleins de couleurs et de nouveauté pour nous qui n’étions jamais sortie d’Europe. Puis, visite du palais royal de Phnom Penh et dégustation d’insecte grillé .

araigné

Kampong Spueu

Puis, nous sommes allés dans les montagnes Cambodgiennes à Kampong spueu avec notre pick up ouvert à tous les vents ! De beaux paysages, les rizières, les rivières qui débordent… les montagnes, et les petits stands au bord des routes qui vendent des fruits tous plus exotiques les uns que les autres.

Sihanouk ville

Nous sommes allés au bord de la mer à Sihanouk ville, là nous avons vu des plages paradisiaques où il n’y avait personne en maillot de bain. Nous avons donc fait comme les locaux et nous sommes baignés en T-shirt et short long et large !

Nous voyagions avec nos interprètes qui nous ont eu un jour la bonne idée de nous préparer le poisson local (impossible de me souvenir du nom) d’une manière bien particulière très certainement car nous sommes tous tombés malades des suites de cet essai gastronomique. Nous l’ignorions alors, mais ce poisson s’il n’était pas cuit de manière particulière avait la réputation de rendre malade ! Ca n’a pas loupé J Intoxication alimentaire pour tout le monde et direction l’hôpital ! En résumé, une trentaine de personnes malades à perfuser en vitesse.

Un hôpital de cambrousse ça vous parle ?

Les lits : une carcasse en bois  faite de lattes et…de lattes !

On pouvait allonger trois personnes dans la largeur du lit et une dernière aux pieds de tous, bras (allongés) le long du corps pour que la perfusion passe mieux.

Le weekend fini, nous avons laissé nos interprètes à l’hôpital. La dernière image gravée dans ma tête : eux nous disant au revoir un bout de bois dans les mains en guise de pied à perfusion, nous français, à la fin de notre voyage, assis en tas dans le pick up et pas très frais !

Sur la route du retour nous avons eu un accident de batterie en pleine nuit et, évidemment, en pleine campagne !

Notre responsable est partie à la recherche d’une nouvelle batterie grâce à l’aide généreuse d’un cambodgien et de sa motocyclette.

Le temps semblait alors s’être arrêté, je me souviens d’être assise là dans ce pick up ouvert à tous vents et sous le crachin qui caractérise les moments où l’univers semble se retourner contre soi.

Angkor Wat

Notre départ nous a emmenés à Siem Riep, ville mythique grâce aux temples d’Angkor Wat.

La fin de notre voyage se terminait en beauté avec ces temples millénaires oubliés et retrouvés ! Soleil, temples, rencontres, marches entre les temples, moments magiques hors du temps.

angkor

Anecdote : Les autoroutes du Cambodge VS la Thaïlande

Pour partir de Siem Riep nous étions dans un minibus, bagages sous les pieds, tous serrés les uns les autres. L’autoroute Cambodgienne ? Une route de terre et de pierres !

Arrivée à la frontière (avec mon niveau d’anglais catastrophique), transfert des bagages et changement de bus. Bienvenue en Thaïlande, avec bus climatisé, et une autoroute goudronnée comme celle qu’on connaît en France.

Bangkok

Pour ma part, gros choc culturel à ce moment là.
Impossible de trouver beau ce pays où les touristes ne respectaient pas les habitants. (Mais attention, je ne parle que de mon ressenti ! Peut être était-ce un peu différent dans la réalité.) Les minis shorts, dans un environnement et une culture qui ne s’y prêtent pas du tout, m’ont choqués.

J’étais suffisamment imprégnée du Cambodge après ces trois semaines de service au près des enfants, pour avoir déjà un premier regard sur leur culture et ainsi qu’une première approche de l’Asie en générale.

En Thaïlande, je trouvais les temples « trop neufs», « trop…autre chose que ce que j’avais vu au Cambodge ».

Mon acculturation avait déjà commencé !

super team

 

La suite dans une semaine 🙂

N’hésitez pas à partager, si l’article vous plaît !

Share This
%d blogueurs aiment cette page :